/news/law

La lanceuse de chaise risque six mois de prison

Agence QMI

La jeune femme de 19 ans qui avait lancé une chaise depuis le 45e étage d’un gratte-ciel résidentiel de Toronto, le 9 février dernier, risque maintenant de se retrouver derrière les barreaux.

Marcella Zoia a plaidé coupable vendredi à un chef de méfait mettant la vie d’autrui en danger.

Heureusement, personne n’avait été blessé lors de cet incident, mais l’enquête policière a démontré, selon le «Toronto Star», que plusieurs personnes circulaient dans les minutes précédentes près de l’entrée de l’édifice où la chaise a terminé sa chute. Il faut savoir que l’immeuble est situé dans une zone touristique où l’on retrouve, à quelques pas, le Scotiaback Arena, le domicile des Maple Leafs de Toronto.

Zoia a admis vendredi avoir bel et bien commis ce geste qui aurait pu avoir de graves conséquences et qui avait été capté dans une vidéo devenue virale. On la voit dans ces images jeter la chaise, mais le choc de celle-ci au sol n'est pas montré.

L’unité où se trouvait Zoia, le #4508 du 55, boulevard Bremner, était à l’époque disponible pour des locations à court terme. Un témoin dans un édifice voisin avait confié à la police que plusieurs personnes se trouvaient sur le balcon avec l'accusée.

Deux chaises

Soulignons que non pas une, mais bien deux chaises semblables à celle que l’on voit dans la vidéo ont été retrouvées au sol. Il s’agissait de chaises pliantes en bois et en métal de marque Ikea.

Zoia doit revenir devant le juge le 14 janvier 2020 pour connaître sa peine.