/news/society

La Voie lactée dans l’objectif de Sophie Thibault

TVA Nouvelles

Dans le segment «Derrière ma caméra» de cette semaine, Sophie Thibault a profité d’un phénomène astronomique plutôt rare qui a retenu l’attention des astronomes et des amateurs du monde entier : le transit Mercure-Soleil.

Elle nous offre des clichés de notre Voie lactée, notre galaxie, avec ses 200 à 400 milliards d'étoiles et de planètes.

Des clichés techniques

Pour réussir ce type de photographie, certaines ressources sont essentielles. D’abord, il faut trouver une application où on peut situer la Voie lactée dans un ciel loin de la pollution lumineuse, sans nuages et sans lune.

Pour la prise de vue, Sophie Thibault suggère de placer la caméra avec un grand angle sur trépied, viser une longue pose d’au moins 20 secondes, monter les ISO et ouvrir le diaphragme de l’appareil.

Au niveau de la disposition des éléments, elle suggère d’ajouter des détails en avant-plan ou ailleurs, tels que des arbres, un toit ou même un lac.

Sur quelques photos ci-haut, vous pourrez même observer quelques satellites qui tracent une ligne claire dans le ciel.

Ces images requièrent beaucoup de retouches, afin de faire apparaitre la silhouette laiteuse de la Voie lactée qui se teinte de couleurs chatoyantes.