/regional/sherbrooke/estrie

Un concierge d'une école primaire de Sherbrooke accusé de leurre d'enfant

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Le concierge d'une école primaire de Sherbrooke a été accusé vendredi de leurre informatique d'enfant.

Entre mai et juin dernier, Maxime Chénard aurait communiqué par les réseaux sociaux avec une adolescente de moins de 16 ans dans le but de faciliter la perpétration d'une infraction criminelle de nature sexuelle.

L'homme de 35 ans est sans antécédent judiciaire. Il travaillait comme concierge à l'école primaire du Sacré-Cœur, au centre-ville de Sherbrooke.

Employé de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) depuis neuf ans, Maxime Chénard a été suspendu sans solde mercredi quand les dirigeants de la CSRS ont été informés par les policiers des actes qui lui sont reprochés.

Après sa comparution au palais de justice de Sherbrooke, le suspect a été libéré sous de nombreuses conditions. L'enquête policière se poursuit. Le dossier de Maxime Chénard reviendra devant le Tribunal le 28 janvier.