/news/law

Lourdes amendes pour le révérend Jean-François Labrie

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Le révérend Jean-François Labrie a été condamné vendredi matin, au palais de justice de Sherbrooke, à des amendes totalisant 29 000 $.

Celui qui s'était fait coller l'étiquette de prétendu guérisseur avait été déclaré coupable l'été dernier de neuf accusations en lien avec la pratique illégale de la médecine.

L'enquête du Collège des médecins concernant trois plaignantes avait conclu qu'il avait diagnostiqué des maladies sur une personne et déterminé un traitement médical.

Dans son bureau de l'Église Inter-Foi de North Hatley, le révérend Labrie a toujours poursuivi ses consultations avec ses fidèles. Celui qui pratique l'imposition des mains a toujours maintenu son innocence.

Encore vendredi, il maintenait faire de l'accompagnement spirituel auprès des personnes malades et que jamais il n'était question de guérison physique. Il entend appliquer à la lettre les recommandations du juge pour que les relations avec les personnes qui le consultent soient éclaircies.

La guérison de l'âme est un processus de foi distinct des traitements médicaux, il faut que tout le monde en soit conscient, selon lui.

Le révérend Labrie pourrait en appeler du montant des amendes qui lui ont été imposées. Sa décision n'est pas encore prise.

Il pouvait recevoir jusqu'à 130 patients par semaine à son bureau de l'Église Inter-Foi de North Hatley selon le Collège des médecins, qui alléguait que le caractère lucratif de ses activités constituait un facteur aggravant.

Dans la même catégorie