/news/politics

Québec solidaire, «deux partis en un»?

TVA Nouvelles

À l’approche du congrès de Québec solidaire (QS) ce week-end, Mario Dumont se demande de quelle façon le parti de gauche assumera son identité indépendantiste.

Selon l’animateur, «Québec solidaire, c’est un peu deux partis en un».

D’un côté, on trouve le «QS de Québec» composé des députés Catherine Dorion et Sol Zannetti, fervents défenseurs de la souveraineté et anciens d’Option nationale. De l’autre, il y a le «QS de Montréal» qui prêtait main-forte au Nouveau Parti démocratique (NPD) lors de la dernière élection fédérale.

«Le NPD, aux dernières nouvelles, ce n’est pas un gros parti souverainiste», affirme Mario Dumont.

Ce dernier se demande donc quelle allure prendront les débats.

«Ils vont même des débats à savoir si le Québec indépendant devrait avoir une armée. Comme on dit, c’est la totale sur le débat indépendantiste. C’est quasiment comme le PQ dans les années 70», avoue l’animateur.

«Si tu sors avec un message indépendantiste radical [...] est-ce que les gens des communautés culturelles qui ont voté à gauche vont demeurer des électeurs fidèles à Québec Solidaire? C’est peut-être moins sûr», s’interroge Mario.

Dans la même catégorie