/news/world

Une enseignante américaine étranglée à mort en République dominicaine

TVA Nouvelles d'après CNN

Une expatriée américaine a été retrouvée ligotée et étranglée à mort en République dominicaine.

Patricia Anton, 63 ans, semble avoir été victime d’un vol qui a mal tourné à Cabarete, une station balnéaire de Puerto Plata. Une enquête préliminaire suggère qu’elle a été étranglée à mort après avoir eu les pieds et les mains attachés.

Aucun suspect n’a encore été arrêté dans cette affaire.

Patricia Anton a déménagé dans les Caraïbes en 2014 pour enseigner dans une école Montessori de la région. L’Américaine avait auparavant effectué des missions en République dominicaine avec le Corps de la paix (Peace Corps) dans les années 70.

La victime est décrite par ses amis du Michigan comme une femme exceptionnelle et une enseignante douée. «C’était quelqu’un qui savait quoi dire exactement au bon moment, et c’est pas tout le monde qui a cette qualité», témoigne Missy Russell, une de ses anciennes collègues, à WPBN.

L’école «3 Mariposas», où elle travaillait, a publié un témoignage sur Facebook au sujet de «Patty». «Ceux qui la connaissaient savent qu’on se souviendra d’elle pour l’impact qu’elle a eu sur les autres... et pas les événements tragiques entourant sa mort.»