/news/society

Des étudiants pour donner du répit aux parents

TVA Nouvelles

Capture d'écran | TVA Nouvelles

Thierry, 8 ans et demi, est une véritable boule d’énergie. Ce petit garçon, qui présente un trouble du spectre de l’autisme, donne peu de répit à sa mère, qui a parfois de la difficulté à garder le rythme avec ses deux autres enfants.

«Je dois toujours garder un œil sur mon petit homme et heureusement, je dois toucher du bois, il ne se sauve plus. Il peut partir loin parfois. Je l’ai déjà perdu pendant 25 minutes!» a confié Marjorie Magnan à TVA Nouvelles.

Oasis+, créé en collaboration avec l’Université Laval et l’Association pour l’intégration sociale de Québec vient répondre à ce besoin en offrant le répit à 17 familles vivant avec un enfant présentant des besoins particuliers.

Ce qui rend le concept novateur, c’est qu’il s’agit d’étudiants en travail social ou en ergothérapie qui assurent les services.

Mis en place en septembre dernier, le programme aurait des résultats prometteurs selon la coordonnatrice d’Oasis+, Fanny Leblanc.

«On nous dit que les parents sont satisfaits parce que l’étudiant est toujours à l’heure, est souriant et l’enfant aime beaucoup passer du temps avec l’étudiant» explique-t-elle.

Le directeur général de l’Association pour l’intégration sociale de la région de Québec, Gilles Beaulé, est si confiant du programme qu’il souhaiterait l’offrir à d’autres régions du Québec.

Oasis+ est finaliste à un concours de l’Industrielle Alliance. Si le projet remporte le plus grand nombre de votes, il se verra remettre un don de 125 000$, somme qui permettrait à Oasis+ de devenir permanent plus rapidement.

Pour tous les détails du concours : concours-dons.ia.ca

-Avec les informations de Marc-André Boulianne