/news/currentevents

Accident d’une auto-patrouille à Laval

Agence QMI

Une voiture de police a été impliquée dans un accident samedi matin, vers 5h30, à Laval.

Deux policiers dans la vingtaine venaient d'intervenir pour une histoire de violence conjugale et tentaient d'intercepter le véhicule du suspect lorsqu'ils ont dérapé.

Leur véhicule a alors percuté violemment quatre voitures qui étaient garées sur le boulevard McNamara, à l'angle du boulevard Saint-Martin.

 

Lavalloise préoccupée par la vitesse

Une résidente du secteur, dont l’automobile a été lourdement endommagée par la voiture de patrouille, s’est fait réveiller par le bruit. Elle a confié avoir senti deux impacts à quelques secondes d’intervalle.

Elle a accouru pour venir en aide aux deux policiers.

«J’ai entendu la policière dire dans la radio qu’ils roulaient probablement à 104 km/h», a soutenu la citoyenne à TVA Nouvelles.

Elle s’est dite préoccupée par cet accident et la vitesse dans le quartier où elle habite.

«C’est un quartier résidentiel où il peut y avoir des enfants. Imaginez si c’était arrivé à l’heure scolaire, à 7h30 ou 7h45. Ici à 6h, il y a plein de gens qui attendent l’autobus, qui vont travailler même si c’est samedi. On savait que ça allait arriver, mais heureusement, c’est arrivé à un moment où il n’y avait pas de piéton sur la route», a ajouté la Lavalloise.

 

Blessures légères

Les deux policiers – un homme, qui conduisait le véhicule, et une femme – ont été blessés légèrement et transportés à l'hôpital pour des examens.

Puisqu’aucun civil n'a été impliqué dans l'accident, c'est le Service de police de Laval, et non le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), qui mène l'enquête.

Les enquêteurs de la police de Laval tentent de faire la lumière sur cet accident. Ils essaieront notamment de voir si la température, qui était très froide samedi matin, a pu jouer un rôle dans l’accident.