/sports/homepage

Défaite crêve-cœur du Canadien

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les Devils ont profité d’une punition décernée au Canadien de Montréal en prolongation pour se sauver avec un gain de 4 à 3, samedi soir au Centre Bell.

Kyle Palmieri a été celui qui a marqué le but décisif. Avec l’avantage d’un homme en temps supplémentaire, il a déjoué Keith Kinkaid d’un tir foudroyant.

Le gardien du CH n’a pas grand-chose à se reprocher dans cette rencontre, lui qui a fait face à un barrage de 43 tirs. Kinkaid disputait une première partie face aux Devils, l’équipe qui lui a donné sa première chance dans le circuit Bettman. Jamais repêché, l’Américain a joué 151 matchs répartis sur six saisons avec la formation du New Jersey.

P.K. Subban effectuait un retour dans la métropole pour la première fois vêtu d’un uniforme des Devils. Il a été accueilli au Centre Bell par un mélange d’acclamations et de huées.

La malédiction des buts en fin de période

Comme il a en l’habitude, le Canadien s’est laissé surprendre en fin d’engagement. Nikita Gusev a conclu la première période avec un filet à 19 secondes à faire et Nico Hischier a fait bouger les cordages alors qu’il ne restait que deux petites secondes au deuxième engagement.

Le Bleu-Blanc-Rouge a failli faire le coup aux Devils en toute fin de temps règlementaire, mais le but de Phillip Danault a été refusé puisqu’il avait fait passer la rondelle derrière la ligne rouge d’un geste délibéré du genou. C’est une soirée frustrante pour le Québécois, qui a assisté au but vainqueur de ses adversaires du banc des punitions.

Cale Fleury a fait bouger les cordages de très belle façon, marquant le premier but de sa jeune carrière, à son 15e match dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Le joueur de 20 ans s’est amené de la ligne bleue la rondelle au bâton, a évité la glissade d’un défenseur des Devils puis a décoché un tir du revers dans la partie supérieure du filet.

Brendan Gallagher a aussi marqué, étant notamment aidé de Tomas Tatar, qui est le premier joueur du CH à atteindre le plateau des 20 points cette saison. Nick Suzuki a quant à lui déjoué MacKenzie Blackwood lors d’un avantage numérique de deux joueurs lors de la période médiane.

La série de victoires des hommes de Claude Julien s’arrête à trois. Justement, l’entraîneur de l’équipe locale a quitté le banc en furie suite à la défaite en prolongation, criant des injures aux arbitres sur la glace.