/news/society

Elle fait de la prévention du suicide son cheval de bataille

Catherine Bouchard | Le Journal de Québec

Catherine Bouchard

Une mère de famille de Lévis, éprouvée par le suicide récent de son conjoint, a décidé de se retrousser les manches et mène une collecte de fonds pour soutenir la cause du Centre de prévention du suicide et de l’organisme Deuil Jeunesse.

Le 8 juin 2019 est une journée qui restera gravée dans la mémoire de Manon Côté. Alors qu’elle effectuait une journée de douze heures à son emploi de préposée aux bénéficiaires, son conjoint, Pascal Couillard, a commis l’irréparable, alors trop affecté par des problèmes d’anxiété.

« La dernière fois que je lui avais parlé, il était 16 h 30. Il s’était fait livrer à manger, il avait pris soin d’arranger certaines de mes affaires sur le terrain et il m’envoyait des photos », raconte-t-elle.

De retour de sa pause, la femme est retournée à ses occupations et devait faire manger les bénéficiaires de la résidence où elle travaille.

« Après, j’ai eu une intuition. J’ai décidé de retourner dans le bureau pour consulter mon téléphone et j’avais un texto de mon conjoint sur lequel il était écrit : “Je t’aime, prends soin des enfants, je m’en vais” », poursuit Mme Côté.

Dans un élan de panique, elle a tenté de joindre son conjoint, le cellulaire à l’oreille, en même temps qu’elle contactait les services d’urgence, le téléphone à l’autre oreille.

« Je suis repartie chez moi. C’est une distance que j’effectue en 30 minutes, normalement. Je suis arrivée en quinze minutes », se souvient-elle.

À son arrivée, les policiers tentaient de réanimer son conjoint, mais en vain.

Guérir par l’implication

Mme Côté vit encore pleinement son deuil, mais trouve du réconfort auprès d’organismes et groupes de rencontre, comme les endeuillés par suicide et Deuil Jeunesse, qui l’ont beaucoup soutenue avec sa petite fille de 3 ans.

Elle a décidé de faire de la prévention son cheval de bataille et mène une collecte de fonds sur GoFundMe, pour remettre les sous au Centre de prévention du suicide et à Deuil Jeunesse. Elle espère amasser 5000 $.

Elle estime que le gouvernement devrait en faire davantage pour la santé mentale.

« Je suis dans le domaine de la santé, je comprends qu’il y a un gros manque de personnel, je ne veux pas leur reprocher quoi que ce soit, mais le gouvernement doit faire quelque chose », fait-elle valoir.

Lien pour la collecte de fonds : https://www.onedollargift.com/ca-fr/Reve-Deuil-jeunesse-et-centre-de-prevention-du-suicide--35779

Besoin d’aide pour vous ou un proche ? 

Ligne québécoise de prévention du suicide

Centre de prévention du suicide de Québec

Association québécoise de prévention du suicide