/finance/homepage

La Caisse perd un autre membre de sa direction

Agence QMI

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) perd à nouveau un membre de sa direction, à peine une semaine après l'annonce du départ du président de la CDPQ, Michael Sabia.

En effet, le premier vice-président et chef des Placements privés hors Québec, Stéphane Etroy, a décidé de quitter la CDPQ pour consacrer son temps à sa famille, établie à Londres, a annoncé la Caisse lundi.

Ce faisant, la CDPQ a décidé de fusionner les postes dédiés à ses activités de placements privés au Québec et à l'international. Le responsable de la stratégie d'investissement de la Caisse au Québec, Charles Émond, héritera de cette nouvelle tâche, en tant que premier vice-président, Québec, Placements privés et Planification stratégique.

«Ce regroupement permettra à la Caisse de tirer pleinement avantage des expertises développées par ses équipes au fil des ans, en plus de faciliter l'échange de meilleures pratiques», a expliqué la CDPQ par communiqué.

L'institution compte conserver une distinction entre ses deux équipes, mais accroître leur collaboration, ce qui pourrait se traduire par «davantage d'occasions de croissance pour les entreprises dans lesquelles la Caisse est investie, avec de nouvelles possibilités de maillage et un accès plus grand à différentes expertises spécialisées», a souligné la CDPQ.

Ce départ survient à peine une semaine après que Michael Sabia eut annoncé, mardi dernier, qu'il quittera la CDPQ en février prochain, un an plus tôt que prévu.