/regional/montreal/montreal

Un arrondissement pénalisé pour avoir aidé ses voisins

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Un beau geste de solidarité avait marqué les esprits lors des inondations du printemps dernier, lorsque des citoyens avaient utilisé des souffleuses pour vider l’eau des quartiers inondés à l’île-Bizard.

Le problème, c’est que l’arrondissement Saint-Laurent, qui a prêté les dites souffleuses, s’est vu remettre de l’équipement mal en point, ayant pour effet de retarder les opérations hivernales, la semaine dernière.

Le maire de l’arrondissement Saint-Laurent, Alan DeSousa, a d’ailleurs fait une sortie lundi sur les ondes de TVA Nouvelles estimant que quelqu’un au service du matériel roulant de la Ville de Montréal n’avait pas fait son travail.

«Les services ont une obligation de faire les réparations nécessaires (...) On a eu des rencontres avec eux par la suite parce que j’étais en colère!» a déclaré Alan DeSousa.

La première tempête de neige qui a laissé plusieurs centimètres au sol a eu lieu mardi dernier à Montréal.

À ce moment, la Ville a rapidement déployé ses effectifs, allant même jusqu’à décréter un premier chargement de la neige de la présente saison 2019-2020.

Or, l’arrondissement de Saint-Laurent a connu un départ laborieux.

Ces mêmes souffleuses n’auraient d’ailleurs pas fait l’objet de mise au point mécanique durant l’été, toujours selon M. DeSousa.

Ce dernier est tombé en bas de sa chaise quand on l’a informé de l’affaire la semaine dernière, en pleine opération de déneigement et de ramassage de la neige.