/news/politics

Une campagne publicitaire anti 3e lien pour QS

Agence QMI

Illustration d'archives

Québec solidaire a lancé, lundi, une campagne publicitaire contre le 3e lien dans le cadre de l’élection partielle dans la circonscription de Jean-Talon, à Québec.

«La science, on l’écoute nous» et «plus de routes, plus de trafic», clame notamment la formation politique dans une courte publicité destinée aux réseaux sociaux.

Les électeurs de Québec ne sont pas des «conservateurs insouciants», a affirmé le candidat du parti, Olivier Bolduc, par voie de communiqué. Selon lui, ceux-ci ne veulent pas d’un projet comme le 3e lien.

«Les personnes que je rencontre sur le terrain jour après jour sont à l’écoute de la science. Ils savent que le 3e lien est un projet inutile qui ne repose sur aucune étude sérieuse. Ce que la science dit, c’est que plus de routes amènent plus de trafic», a-t-il ajouté.

La CAQ «a un problème d’écoute des scientifiques», estime quant à elle la députée solidaire de la circonscription voisine de Taschereau, Catherine Dorion.

«En ignorant [les scientifiques], [la CAQ] dénigre notre fonction publique, nos experts et mène le Québec sans boussole. Le 3e lien, c’est la pointe dangereuse d’un iceberg immense!», a-t-elle expliqué.

Près de 15 000 résidents des quartiers Sainte-Foy et Sillery seront exposés dans les semaines à venir à des pancartes affichées à 80 endroits dans la circonscription. La campagne publicitaire se décline aussi sur le web et sur les réseaux sociaux, et ce, afin de rejoindre les électeurs de tous âges, a précisé QS.

Une élection partielle dans la circonscription de Jean-Talon a été déclenchée en raison du départ de l’ancien député libéral Sébastien Proulx. Le vote aura lieu le 2 décembre prochain.

Dans la même catégorie