/regional/montreal/montreal

Problème de déneigement: le privé n'a pas fait son travail

Yves Poirier

 - Agence QMI

Au lendemain d’une sortie du maire de l'arrondissement de Saint-Laurent, face à de l'équipement de déneigement mal en point, la Ville de Montréal a confirmé mardi qu'une mauvaise remise à neuf du matériel roulant était en cause.

Lundi, TVA Nouvelles a rapporté que les souffleuses prêtées par Saint-Laurent à l'arrondissement voisin de l'Ile-Bizard, dans le cadre des inondations pour dégager l'eau des quartiers touchés, n'ont pas pu servir lors de la première tempête de neige, car elle n'aurait pas fait l'objet d'une mise au point mécanique, a fait savoir le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa,.

«Le matériel de déneigement affecté à l'arrondissement de L'Île-Bizard a été envoyé au fournisseur externe de la Ville pour une remise à neuf. Le matériel a été endommagé lors de la première sortie de déneigement. Une mauvaise remise à neuf de l'équipement est en cause et une température exceptionnelle à ce temps-ci de l'année», a expliqué par courriel la Ville de Montréal.

«La Ville discute avec son fournisseur externe à ce sujet pour s'assurer de ne plus connaître une telle situation. Équipements endommagés: deux souffleuses autoportées et deux têtes de souffleuse. Notons que la Ville a reçu, de son fournisseur externe, deux têtes de souffleuse neuves et que celles-ci ont brisées», a-t-on ajouté.

«Les services de la Ville de Montréal ont une obligation de faire les réparations nécessaires [...] On a eu des rencontres avec eux par la suite parce que j’étais en colère», a déclaré lundi Alan DeSousa.

La première tempête de neige qui a laissé plusieurs centimètres au sol a eu lieu la semaine dernière à Montréal. À ce moment, la Ville a rapidement déployé ses effectifs, allant même jusqu’à décréter un premier chargement de la neige de la présente saison 2019-2020.

Dans la même catégorie