/finance/homepage

Teneur en éthanol: le coût de l'essence pourrait augmenter

Véronique Racine

 - Agence QMI

GEN-ESSENCE

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Si la Coalition avenir Québec (CAQ) maintient sa décision de tripler la teneur en éthanol dans le carburant d’ici 2025, le coût de l’essence va augmenter, prévient Carol Montreuil, vice-président pour l’est du Canada de l’Association canadienne des carburants (ACC).

L’organisme, qui représente les raffineurs et distributeurs de carburants, affirme que ceux-ci devront investir «plus d’un 1 milliard $» afin de se conformer aux nouvelles règles en lien avec l’augmentation de l’éthanol dans le carburant, une facture qui sera refilée aux consommateurs.

«Quand des entreprises, peu importe le domaine, ont des coûts additionnels on le sait, habituellement ces coûts-là se retrouvent dans les prix», a affirmé Carol Montreuil à l’émission «Franchement dit », à QUB radio, mardi.

M. Montreuil a aussi mentionné à l’animateur Jonathan Trudeau que «tripler la quantité d’éthanol ça pose un problème encore plus important, c’est celui de la compatibilité de l’essence avec les véhicules».

«C’est environ 40 % de la flotte automobile, en 2025, qui serait pas compatible. Votre manuel du conducteur de votre automobile vous dit que vous ne pouvez pas mettre un produit d’éthanol à plus de 10 % dans l’essence sans risquer de causer des dommages à votre moteur», a ajouté M. Montreuil.

Rappelons qu’au début du mois d’octobre, le ministre des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a présenté un projet de règlement pour que chaque litre de carburant distribué au Québec contienne 15 % d’éthanol d’ici 2025, ce qui est trois fois plus que la norme fédérale actuellement en vigueur.