/news/politics

Jason Kenney se dit «impatient» de travailler avec les nouveaux élus

Agence QMI

ARCHIVES/TVA NOUVELLES

Le premier ministre de l’Alberta a paru vouloir donner la chance au coureur en félicitant les nouveaux ministres fédéraux assermentés à Ottawa, mercredi.

«Félicitations à tous ceux qui ont prêté serment au Cabinet fédéral», a fait savoir l’homme fort de l’Ouest, alors que les ministres défilaient devant la gouverneure générale.

«Le gouvernement de l'Alberta espère trouver un terrain d'entente avec le gouvernement fédéral pour créer des emplois et favoriser la croissance, en partie par le développement responsable des ressources, et pour assurer l'équité dans la fédération canadienne», a-t-il ajouté.

M. Kenney a s’est d’ailleurs dit «impatient de travailler» avec le nouveau cabinet, et tout particulièrement avec Jim Carr, «dans son nouveau rôle de représentant spécial pour les Prairies»; Chrystia Freland, nouvelle ministre des Affaires intergouvernementales, et Seamus O’Regan, nouveau ministre des Ressources naturelles.

Le premier ministre albertain réclame que Justin Trudeau s'occupe des préoccupations de sa province, notamment en ce qui concerne la construction d'oléoducs qui doit lui permettre d'exporter son pétrole plus aisément et par rapport à la formule de la péréquation.

Après l’élection de Justin Trudeau, le 21 novembre dernier, M. Kenney a lancé un appel à la collaboration.

Pour sa part, Scott Moe, au pouvoir en Saskatchewan, a soutenu que «l'une des premières priorités du nouveau cabinet fédéral [doit être] de remettre les employés du CN au travail et à rétablir le fonctionnement du transport ferroviaire».

Rappelons que le Parti libéral du Canada n'a fait élire aucun député en Alberta et en Saskatchewan.

Dans la même catégorie