/news/politics

L’opposition fustige les mêmes choix de Trudeau

Agence QMI

Le Parti conservateur du Canada a déploré mercredi que le chef libéral Justin Trudeau ait choisi «les mêmes visages» pour son nouveau cabinet, laissant ainsi entendre qu’il n’a rien appris de ces quatre dernières années à la tête du pays.

«Le 21 octobre, Justin Trudeau a perdu des sièges dans chaque région du pays et a perdu presque un million de votes par rapport à 2015. Les Canadiens lui ont envoyé un message clair qu’ils voulaient une nouvelle approche», a souligné dans un communiqué le chef Andrew Scheer.

Ce dernier a soutenu que le nouveau cabinet «est une version encore plus grosse de celui qui a contribué à créer une crise du coût de la vie pour les familles canadiennes, une attaque de notre secteur énergétique [entrainant] la mise au chômage de milliers de travailleurs qu’il emploie, et a tout mis en place pour une crise de l’unité nationale».

M. Scheer est d’avis que le chef libéral «a raté une occasion de débuter une nouvelle approche et promet que sa formation politique va «continuer à se battre pour garder le Canada fort et uni».

De son côté, le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, a fait savoir que «peu importe qui est affecté à un dossier, le véritable changement qu'a besoin de faire le gouvernement libéral est de commencer à travailler pour les Canadiens».

M. Singh a ajouté que les néo-démocrates collaboreront avec le premier ministre et son nouveau cabinet «lorsqu'ils seront prêts à travailler pour protéger et créer des emplois, rendre la vie plus abordable, investir dans les services dont les gens ont besoin et veiller à ce que des mesures concrètes soient prises pour lutter contre la crise climatique».

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, croit pour sa part que le nouveau cabinet Trudeau a surtout des visées électoralistes.

«Nous constatons qu’il s’agit d’un remaniement électoral plutôt qu’un réalignement pour ce gouvernement, a-t-il dit. [...] Ce cabinet populeux témoigne plutôt de la volonté de plaire à tout le monde et de réconcilier les intérêts difficilement compatibles de l’Ouest et du Québec, du développement pétrolier et de la lutte aux changements climatiques. Il est difficile de dégager une vision d’avenir ou une priorité dans ce buffet à volonté.»

Les premiers ministres canadiens réagissent

- «Félicitations à l'honorable Dominic LeBlanc pour sa nomination à la présidence du Conseil privé de la Reine pour le Canada. J’ai hâte de continuer à travailler avec Dominic LeBlanc en tant que représentant du Cabinet fédéral», a partagé sur Twitter Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick.

- «Félicitation aux nouveaux membres du cabinet de Justin Trudeau. À Queen’s Park, nous avons hâte de travailler avec nos homologues fédéraux pour bâtir une Ontario et un Canada plus forts et plus prospères», a indiqué sur Twitter le premier ministre de l’Ontario Doug Ford.

- «Félicitations à Seamus O’Regan pour sa nomination comme ministre des Ressources naturelles. J'ai hâte de continuer à travailler ensemble sur des questions importantes concernant les personnes que nous servons tous les deux. Votre compréhension de nos ressources naturelles profitera non seulement à notre province, mais également à tous les Canadiens», a dit pour sa part, toujours sur Twitter, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball.

- «Félicitations à Bernadette Jordan pour sa nomination comme ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne. J’ai hâte de continuer à travailler avec vous pour les résidents de la Nouvelle-Écosse», a tweeté le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil.

- «Félicitations à tous ceux qui ont prêté serment au Cabinet fédéral. Le gouvernement de l'Alberta espère trouver un terrain d'entente avec le gouvernement fédéral pour créer des emplois et favoriser la croissance, en partie par le développement responsable des ressources, et pour assurer l'équité dans la fédération canadienne», a réagi le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney.