/news/currentevents

Perquisitions liées à la vente illégale de cannabis en ligne

Agence QMI

computer, mouse

Danilo Palomba - stock.adobe.com

Une quinzaine de perquisitions visant de la vente illégale de cannabis en ligne ont été menées mardi à Montréal et sur la Rive-Sud. Elle concerne une production détenant un certificat d'inscription de Santé Canada relativement à la culture à des fins médicales.

C’est le Service des enquêtes sur la contrebande et la Division des enquêtes sur la cybercriminalité de la Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et Postes Canada qui ont pris part à cette opération ayant permis de confisquer plusieurs kilogrammes de cannabis, surtout des «cocottes prêtes à la revente», a-t-on précisé par communiqué.

Les policiers n’ont arrêté personne pour l’heure, car l’enquête se poursuit, et les opérations du site internet ont été suspendues.

«Le cannabis provenait principalement d’une production munie d’un certificat d’inscription de Santé Canada encadrant la culture à des fins médicales», a indiqué la SQ, qui avait mobilisé une cinquantaine de policiers pour les besoins de ces perquisitions.

En plus du cannabis, les autorités ont saisi du cannabis comestible, incluant des friandises, mais aussi du haschich, des armes et près de 30 000 $ en argent.

Seule la Société québécoise du cannabis (SQDC) est autorisée au Québec à distribuer légalement du cannabis en ligne.