/news/society

Une photo de la rétine pour éviter la cécité

TVA Nouvelles

L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont propose aux patients diabétiques une méthode pour rapidement déterminer s’ils sont à risque de devenir aveugle.

Au Québec, le diabète est la première cause de cécité. Mais l’accès à un ophtalmologue peut tarder, comme l’illustre le cas de M. José de Oliveira. Vivant avec le diabète depuis 14 ans, il lui aurait fallu patienter plus de deux ans avant d’obtenir un rendez-vous, même avec une référence de son médecin de famille ou d'un optométriste.

Dans ce contexte, l’initiative de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont tombe à point nommé. L’établissement l’a convoqué en moins d’un mois pour prendre une photo de sa rétine, une affaire de 15 minutes.

L’image a ensuite été analysée par une infirmière à la recherche de signes de la rétinopathie diabétique, qui peut mener à la cécité.

«Le but, c'est de s'assurer que les patients gardent une bonne vision et d’agir rapidement au besoin», indique Céline Bugeaud, infirmière à l’Hôpital.

De fait, 80% des patients qui ont bénéficié du nouveau programme de télésurveillance, incluant M. de Oliveira, n'ont pas besoin de rendez-vous immédiat. Les ophtalmologistes peuvent donc se consacrer aux patients qui ont vraiment besoin d'eux.

Le programme a été mis sur pied grâce à des dons privés.

Au Royaume-Uni, qui a mis en place un système de télédépistage en 2004, le diabète n'est déjà plus la première cause de cécité.