/news/culture

Andrée Lachapelle: «la grâce, l’élégance, mais d’une grande simplicité»

TVA Nouvelles

La réalisatrice Louise Archambault a témoigné de toute son affection pour Andrée Lachapelle, qu’elle a eu la chance de diriger dans son dernier film Il pleuvait des oiseaux.

«J’ai rencontré une femme qui m’a inspirée. Toujours curieuse de l’Autre... Je pense que ça transparait dans ce qu’elle a fait», a-t-elle raconté.

À LIRE ÉGALEMENT

Une grande dame n’est plus

Réactions émotives au décès d'Andrée Lachapelle

Louise Archambault parle d’une grande dame qui avait un charme bien à elle. «Oui, la grâce, l’élégance, mais elle était d’une grande simplicité.»

Les derniers moments

Andrée Lachapelle a reçu l’aide médicale à mourir à 88 ans, après une longue et fructueuse carrière. «Andrée était rendue là. En même temps, quand on lui parlait, elle avait encore de la répartie. Elle était tellement drôle et généreuse», s’est souvenue la réalisatrice avec émotion.

«Ça me bouleverse. En même temps, je m’y attendais... Elle avait envie de partir en beauté. Je sais que c’était son choix et je trouve qu’elle méritait le meilleur.»

Il pleuvait des oiseaux

En entrevue, Louise Archambault a raconté des anecdotes de son dernier tournage avec la comédienne. «En tournage, jamais elle ne se plaignait. Elle avait envie d’être avec ses camarades, comme elle les appelait. Jamais dans le chichi», a-t-elle dit. Sa présence dans le film a constitué un vrai «cadeau» pour la réalisatrice.

 

Dans la même catégorie