/news/society

Antidémarreur obligatoire à vie pour les récidivistes, rappelle le ministre des Transports

Agence QMI

Les récidivistes de la conduite avec les capacités affaiblies se verront dorénavant imposer l'antidémarreur pour le restant de leur vie, a annoncé jeudi le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel.

Cette nouvelle mesure qui vise à lutter contre la conduite avec les capacités affaiblies va entrer en vigueur dès lundi.

En vertu de cette mesure, ceux qui vont commettre une seconde infraction en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool ou la drogue devront avoir un antidémarreur éthylométrique obligatoire, et ce, en tout temps.

Un conducteur peut cependant se tourner vers la Cour du Québec pour demander la levée de cette obligation au bout de 10 ans, sauf s'il s'agit d'un multirécidiviste, a-t-on précisé.

«Bien que le bilan routier s'améliore au Québec, les accidents causés par l'alcool au volant font encore trop de victimes chaque année, a fait savoir le ministre François Bonnardel. Avec cette mesure [...], nous lançons un message clair aux automobilistes et aux récidivistes: la conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue, c'est inacceptable.»

Cette disposition fait partie de plusieurs changements adoptés lorsque le Code de la sécurité routière a été modifié en 2018.

Selon Québec, les accidents dus à l'alcool ont causé en moyenne 100 décès (28 %) et ont fait 220 blessés graves (14 %) et 1800 blessés légers (5 %), chaque année entre 2013 et 2017.