/news/world

Elle risque la prison pour avoir été seins nus devant des enfants

TVA Nouvelles

Une femme de l’Utah doit répondre à de sérieuses accusations d’obscénité envers des enfants parce qu’elle a été seins nus devant les gamins de son conjoint, et ce, dans sa propre résidence.

Si elle est trouvée coupable, Tilli Buchanan pourrait être condamnée à la prison et être inscrite au registre des délinquants sexuels de son État pour 10 ans.

Les faits remontraient à l’automne 2016 alors qu’elle et son conjoint avaient installé de l’isolant dans le garage où ils effectuaient des travaux de rénovation.

Une fois à l’intérieur de leur maison, ils ont retiré leurs vêtements, puisqu’ils souhaitaient se débarrasser des démangeaisons engendrées par la laine minérale, et prendre une douche

C’est à ce moment que les enfants, deux garçons de 9 et 13 ans ainsi qu’une fillette de 10 ans, l’ont vue seins nus. Gênés par la situation, Tilli Buchanan leur a expliqué qu’ils ne devaient pas la traiter différemment parce qu’elle était une femme.

S’ils n’étaient pas mal à l'aise en voyant la poitrine de leur père, leur dit-elle, alors ça ne devrait pas être différent pour elle, rapporte le Salt Lake Tribune.

«Ce n’est pas une chose sexuelle. Je devrais pouvoir porter exactement ce que mon mari porte. Vous ne devriez pas être gêné à ce sujet», aurait-elle dit.

Les représentants de l’État n’avaient toutefois pas le même point de vue.  Après avoir «eu vent» de l’incident totalement anodin selon l’accusée, ils ont porté plainte au pénal contre la femme de 27 ans.

Tilli Buchanan se bat depuis le dépôt des accusations survenu en février dernier.

Loi discriminatoire?

Son avocat, Randy Richards, prévoit de demander à un juge de déclarer la loi de l'Utah comme étant inconstitutionnelle, car elle est discriminatoire à l'égard des femmes.

En effet, la femme fait face à des sanctions pénales pour avoir été torse nu dans sa propre maison, alors que son mari était également torse nu, mais lui, n’a pas été accusé.

«Le fait que cela se soit passé dans l'intimité de son propre domicile est vraiment troublant. Différentes personnes ont des positions morales différentes en ce qui concerne la nudité», a déclaré son avocat.

Le procureur de la ville de West Valley indique plutôt que Tilli Buchanan s'est déshabillée devant ses beaux-enfants après avoir déclaré que, si son mari pouvait enlever sa chemise, une femme devrait pouvoir le faire aussi.

Il indique également que la femme aurait été sous l’influence de l’alcool et qu’elle aurait dit  qu’elle remettrait seulement sa chemise s’il lui montrait son pénis.

La mère biologique des enfants aurait rapporté l’incident aux autorités parce qu’elle a été inquiète face à cet incident.