/news/tele

«Forcé à l'exil: qui a volé la vie de Michaël?»

Devenu informateur des forces policières à 14 ans seulement, Michaël Lechasseur, aujourd'hui âgé d'une quarantaine d'années, doit vivre ailleurs qu'au Canada, sans aide financière ni protection. Pourquoi? Voilà la question posée dans le grand reportage du Bureau d'enquête de Québecor «Forcé à l'exil: qui a volé la vie de Michaël?» offert sur Club illico.

Celui qui a infiltré des groupes criminalisés au Québec, mais également en Ontario, aidant du même coup les policiers à mettre plusieurs meurtriers derrière les barreaux, fait l'objet d'une production originale d'une heure.

Durant leur grand reportage, le journaliste Félix Séguin et la réalisatrice-vidéaste Ninon Pednault tentent de comprendre comment une telle situation peut se produire et souhaitent que justice soit rendue. Grâce à leurs nombreux efforts, ils réussissent à s'entretenir avec des gens qui connaissent Michaël Lechasseur et à parler avec la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

«Cette enquête a été très ardue, compliquée et démoralisante pour notre équipe dans notre recherche de témoins qui ont participé à son parcours et qui ont le pouvoir de donner à Michaël un second souffle à sa vie», laisse notamment savoir Félix Séguin dans un communiqué.

Depuis le début de l'année, outre «Forcé à l'exil: qui a volé la vie de Michaël?», le Bureau d'enquête de Québecor a concocté les grands reportages «Le pilote des stars» s'intéressant à Normand Dubé, et «Piégées» se penchant sur l'exploitation des nounous étrangères.

Pour visionner le documentaire, cliquez ici.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.