/regional/homepage

La traverse interrompue entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

Le traversier NM Jos-Deschênes II est entré en collision avec le quai de Baie-Ste-Catherine jeudi après-midi, forçant l’arrêt du service qui relie la région de la Capitale-Nationale et la Côte-Nord jusqu’à la fin de la journée.

Selon les premières informations, le capitaine aurait perdu le contrôle du navire lors de l’accostage au quai. Un bris de direction serait à l’origine de la défaillance.

Les dommages seraient mineurs et il n’y a pas eu de blessé ni de déversement, confirme la Société des traversiers du Québec (STQ). L’incident s’est produit vers 14 h 10.

L’autre traversier, le NM Armand-Imbeau II, est aussi cloué au quai de Tadoussac. Le service est interrompu pour une durée indéterminée, au moins jusqu'à vendredi matin.

Comme des réparations sont nécessaires sur le NM Jos-Deschênes II, la STQ a déployé le plan de contingence. Le NM Jos-Deschênes I devait quitter le port de Sorel jeudi après-midi pour aller prendre la relève à la traverse. Son arrivée est prévue samedi.

Le service de traversier reprendra, avec le NM Armand-Imbeau II, uniquement lorsque la STQ aura complété l’évaluation des dommages sur les défenses du quai à Baie-Sainte-Catherine.

La STQ a indiqué un bris a été trouvé sur une défense du quai.

Le détour possible pour les automobilistes se fait par la Ville de Saguenay.

Ce traversier n'est en service que depuis le début de l'année.

À quand un pont ?

Le chef intérimaire du Parti québécois (PQ) et député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé est directement touché par cette interruption puisqu'il était lui-même dans la file d'attente à Baie-Sainte-Catherine, en compagnie du député de René-Lévesque Martin Ouellet.

Sur Twitter, il a partagé une photo au-dessus laquelle il pose la question «À quand un pont sur la rivière Saguenay ?».

 

Martin Ouellet a même ajouté que son chef et lui étaient en attente... «d'un véritable premier lien».

 

Dans la même catégorie