/finance/homepage

Le CP construit un nouveau terminal de transbordement à Côte-Saint-Luc

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le Canadien Pacifique (CP) a annoncé vendredi la construction d’un terminal de transbordement de marchandises plurisectoriel sur des terrains qui lui appartiennent dans la gare de triage Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Ce nouveau terminal, qui sera exploité en collaboration avec le Groupe TYT, basé à Drummondville, va fournir des services de transbordement de marchandises plurisectoriel et de solutions logistiques aux clients des grands centres urbains de la côte est.

Le but est, à terme, de permettre au CP «d'atteindre des marchés qui ne sont pas directement desservis par le chemin de fer», a-t-on précisé vendredi, par communiqué.

Les installations seront aménagées par étape, dont la première, par le CP, vise la construction d’ici juin 2020 d’une nouvelle bâtisse de 118 000 pieds carrés desservie par rail pour assurer la réception, le déchargement, le transport et la livraison des marchandises acheminées par rail.

«Nous continuons de tirer profit de nos terrains stratégiques et d'investir dans le transbordement dans tout le réseau pour créer des liaisons, améliorer le service et offrir à nos clients de nouveaux utilisateurs finaux», a dit John Brooks, vice-président exécutif et chef du marketing du CP.

«Avec un instrument clé de la chaîne d'approvisionnement comme le Groupe TYT, ce projet solidifie nos racines dans l'agglomération de Montréal en augmentant notre capacité et nos moyens d'offrir à nos clients des solutions au-delà du rail, par des services de camionnage et de transbordement», a poursuivi M. Brooks.

D’autres projets figurent sur la planche à dessein du CP afin de tirer profit de toutes les possibilités qu'offrent la gare de triage de Côte-Saint-Luc.