/regional/montreal

Des fortunes familiales dans les bureaux

Hugo Joncas et Philippe Langlois | Le Journal de Montréal 

Un milliardaire allemand, qui contrôle notamment la marque de crèmes pour le visage Nivea, investit discrètement dans les gratte-ciels de Montréal.

Consultez la carte interactive de notre dossier «À qui appartient Montréal?»

Il a beau se faire discret de ce côté-ci de l’Atlantique, Wolfgang Herz possède trois adresses prestigieuses au centre-ville, dont l’un des 10 plus hauts gratte-ciels de la métropole : le 1501, rue McGill College.

Le magnat du commerce de détail fait partie d’une poignée de fortunes familiales plutôt discrètes qui détiennent une bonne partie des grandes tours de bureaux dans le centre-ville de Montréal, aux côtés des grands fonds de pension et des investisseurs institutionnels.

Wolfgang Herz et son frère Michael sont à la tête d’un empire de près de 7 milliards de dollars, selon le magazine Forbes. Leur entreprise familiale, Tchibo, contrôle aujourd’hui une kyrielle de compagnies dans le commerce de détail allemand.

En plus du 1501, McGill College, la société Gestion immobilière Lord Ltée de Wolfgang Herz détient l’adresse de Google à Montréal, l’édifice patrimonial du 728, rue Sainte-Catherine Ouest, et le 800, boulevard René-Lévesque Ouest. Cette tour fait partie du prestigieux complexe où se trouve l’hôtel Reine-Élizabeth, au-dessus de la Gare centrale.

Du fromage aux gratte-ciels

Depuis 15 ans, la famille Saputo, à la tête de son empire du fromage, est elle aussi devenue l’une des fortunes privées les plus puissantes dans les grandes tours de bureaux montréalaises. Elle s’est associée à ses proches de la famille Borsellino et au magnat de l’immobilier Vincent Chiara pour ces investissements.

Ensemble, ils ont acquis la Tour de la Bourse, la tour CIBC et la moitié de l’édifice Sun Life, un joyau construit entre 1913 et 1933. Dépenses totales depuis 2004 : au moins 400 M$.

Selon nos informations, la famille est toujours sur le marché pour faire d’autres acquisitions dans le centre-ville.

Dans les hôtels, une famille en mène particulièrement large : les Varadi. Ces dernières années, en plus d’ériger plusieurs tours de condos, l’entreprise familiale, Canvar, a construit de nombreux hôtels : les nouveaux Holiday Inn, Courtyard Marriott et AC Marriott du boulevard René-Lévesque Ouest, et le Hilton Garden Inn de la rue Sherbrooke Ouest.