/news/society

Victime d'intimidation durant le concert de Céline

Myriam Lefebvre | Agence QMI

La tournée «Courage» de Céline Dion porte décidément bien son nom. Une spectatrice présente au concert de vendredi soir, au Centre Bell de Montréal, a su faire preuve d’aplomb pour dénoncer des commentaires sur son poids dont elle a été victime.

Accompagnée par sa mère, Charlotte Bélanger s’est aperçue que sa voisine de siège les insultait en envoyant des messages texte à des amis durant le concert. Ces textos faisaient référence au poids des deux femmes.

«Toi qui, trente secondes plus tard, a texté ton autre chum pour lui dire “que t’espérais que les deux à côté de toi se mettent pas à danser, parce que ça allait t’écraser”.

Toi qui, une minute après, a texté ta troisième "chum" pour lui dire “que 2 gros tas venaient de s’asseoir à côté de toi”», peut-on lire sur le compte Facebook de la spectatrice.

En entrevue sur les ondes de QUB radio, lundi, Charlotte Bélanger est revenue sur l’échange qu’elle a eu avec son intimidatrice après le troisième message qu’elle a pu lire sur son écran. «Je lui ai dit “c’est vraiment méchant ce que vous dites”. Évidemment, elle a bafouillé. Elle a dit que c’était des blagues. [...] Elle donnait des excuses pour avoir dit ça», raconte-t-elle.

«Je comprends bien qu’elle ne m’a pas dit ça au visage et qu’elle textait à son amie en privé, mais elle n’a pas fait attention», a aussi indiqué la spectatrice sur les ondes de QUB radio.

En 48 heures, plus de 55 000 personnes ont partagé sa publication sur les réseaux sociaux.

Alexandre Cusson réagit

Le maire de Drummondville et candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec a laissé savoir que le problème d’intimidation n’est pas présent seulement chez les jeunes. «C’est un problème de société. Il faut s’y consacrer au niveau de l’éducation, partout», a-t-il affirmé en entretien à «Dutrizac» sur QUB radio.