/regional/saguenay

Des maires à la défense du Publisac

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles

Alors que des municipalités du Québec, dont la Ville de Montréal, jonglent avec l'idée d'interdire le Publisac, des élus du Saguenay–Lac-Saint-Jean se portent à la défense de cet outil publicitaire.

Plusieurs maires et préfets parlent d’une même voix. Ils estiment que jusqu’à maintenant, le débat sur le Publisac ne tient compte que des intérêts des grands centres, au détriment des régions.

«Arrêtez de partir des mouvements comme ça sans prendre le temps d'analyser les conséquences», a lancé la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Le papier contenu dans le Publisac, sous forme de circulaires et de dépliants, provient notamment du Saguenay–Lac-Saint-Jean, région où l’industrie forestière est très importante. Chez Produits forestiers Résolu (PFR), près de 500 emplois sont concernés.

«Avant de prendre des décisions qui ont un impact sur les régions, informez-vous des conséquences et basez-vous sur les faits», a commenté le porte-parole de PFR, Karl Blackburn, qui insiste sur le fait que l’exploitation forestière se fait en respectant de l’environnement.

«La forêt, c’est important pour nous et on veut envoyer le message à Montréal. On a beaucoup de ressources naturelles qu'on vous envoie, comme la forêt et l’hydroélectricité. Pensez à nous», a ajouté le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard.

Les élus régionaux adopteront une résolution afin que ce message soit envoyé au gouvernement du Québec. Ils aimeraient aussi qu’il trouve écho jusqu'à la mairesse de Montréal, Valérie Plante.