/regional/saguenay

Des étudiants inquiets de la fermeture d’Air Saguenay

TVA Nouvelles

L'annonce de la fermeture d'Air Saguenay mercredi a des impacts sur des étudiants en pilotage de brousse de Saint-Honoré, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des finissants envisagent d'exercer leur carrière à l'extérieur du Québec.

Air Saguenay embauchait de deux à trois finissants par années pour ses opérations.

Deux étudiants rencontrés par TVA Nouvelles, qui ont fait leur stage d’études chez Air Saguenay, n’auraient pu deviner un tel dénouement.

Eux et leurs collègues devront se tourner ailleurs pour dénicher un emploi.

«On envisage peut-être d’aller plus vers l’Ouest ou encore en Ontario», dit une étudiante

«Entre moi, un jeune finissant avec quelques heures de flotte seulement, et quelqu’un qui a plusieurs centaines, voire des milliers d’heures, c’est certain que je vais être désavantagé», craint son collègue.

Dans la même catégorie