/news/law

Une présumée victime du Dr IIdebert Huard témoigne

José Laganière | TVA Nouvelles

Une femme qui fait partie des cinq présumées victimes d'Ildebert Huard regrette amèrement son passage à la maison de thérapie Villa Ignatia de Québec. 

Des accusations d'agressions sexuelles ont été déposées contre l'homme de 90 ans qui a fondé Villa Ignatia il y a 35 ans, une maison de thérapie qui vient en aide notamment aux alcooliques et toxicomanes. Une présumée victime que nous avons rencontrée en a gros sur le coeur. 

C'est avec beaucoup d'amertume qu'elle raconte son passage à la Villa Ignatia plus tôt cette année. Si elle espérait par cette thérapie, dirigée par le réputé Docteur Huard, vaincre son problème d'alcoolisme, la réalité fût tout autre selon ses dires. 

«Je suis sortie de là avec un choc post-traumatique. Le docteur Huard, on le voit comme la mère Teresa des alcooliques, ce qui est totalement faux. C'est un être méchant», affirme la femme qui dit avoir subi des attouchements sexuels à plus d'une reprise de la part du docteur Huard durant sa thérapie fermée de 28 jours suivis plus tôt cette année, au centre situé en bordure du lac Saint-Charles. 

«Il avait les mains longues. Il va nous prendre les fesses, il va nous ramasser les seins et en plus il y a énormément de violence verbale de sa part. Il pouvait me traiter de salope devant tout le monde et ça ne le dérangeait pas», ajoute la femme dont on ne peut révéler l'identité en raison d'une ordonnance de la cour. 

Des gestes qui étaient bien connus entre autres des employés à Villa Ignatia selon la femme. 

«Je ne savais pas quoi faire. Si je sortais j'avais peur que mes proches me disent que j'abandonne que je ne veux pas m'aider. Il y a aussi là-bas une loi du silence.» 

L'homme qui est en liberté en attendant la suite des procédures s'est vu interdire l'accès à la maison de thérapie par la cour. L'enquête n'est pas terminée dans ce dossier et il n'est pas exclu que d'autres victimes s'ajoutent. ''Il est temps que tout ça arrête, ça n'a pas de bon sang'' ajoute la dame.

Dans la même catégorie