/news/society

Enregistrement des armes d’épaule: des sanctions appliquées à compter de dimanche

Agence QMI

Guns arsenal collection

Cherries - stock.adobe.com

Les propriétaires d’armes à feu sans restriction qui ne les ont toujours pas enregistrées, comme l’exigent les nouvelles règles de la Loi sur l’immatriculation des armes à feu (LIAF), pourront écoper d’une amende à compter de dimanche.

Selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, des agents de protection de la faune vont être chargés de pincer les récalcitrants ayant refusé jusqu’ici d’enregistrer leurs armes d’épaule, soit en majorité des carabines et des fusils de chasse, depuis l’entrée en vigueur des nouvelles mesures, le 29 janvier 2019.

Québec passe ainsi de la parole aux actes après avoir demandé à plusieurs reprises aux propriétaires concernés d’enregistrer leurs armes.

Les quelque 380 agents de protection de la faune auront des pouvoirs semblables à ceux des forces de l’ordre, a-t-on précisé vendredi, par communiqué.

Les agents de la protection de la faune vont continuer «d’assurer la conformité et la pérennité des activités fauniques ainsi que la protection de la biodiversité en contrant le braconnage», a-t-on aussi mentionné.