/news/politics

Immigration, santé et commerce au menu de la rencontre Ford-Legault

TWITTER/FRANÇOIS LEGAULT

Le tête-à-tête des premiers ministres François Legault et Doug Ford vendredi, en territoire québécois, a été l’occasion pour les deux hommes de parler d’immigration économique, de soins de santé et de commerce, indique un communiqué conjoint publié en soirée qui ne mentionne aucunement la question des tensions entre le Québec et les provinces de l’Ouest.

• À lire aussi: Rencontre Ford-Legault: l’opposition veut des résultats

«Aujourd’hui, nous avons discuté de l’importance de l’immigration pour nos deux économies, peut-on lire dans ce communiqué. Le Québec et l’Ontario doivent tous deux accueillir un plus grand nombre d’immigrantes et immigrants économiques pour combler leurs lacunes en matière d’emploi et faire en sorte que les entreprises de toutes les régions aient accès à la main-d’œuvre talentueuse dont elles ont besoin pour croître et réussir.»

MM. Legault et Ford ajoutent qu’ils demandent à Ottawa «de veiller à ce que notre système d’immigration soit souple et adapté à ces besoins».

Au sujet des soins de santé, les deux premiers ministres ont indiqué qu’ils continueront «à préconiser une augmentation annuelle de 5,2 % du Transfert canadien en matière de santé, afin de mettre fin à la médecine de couloir et de veiller à ce que les patients puissent recevoir les soins dont ils ont besoin et auxquels ils ont droit».

«Nous avons également réaffirmé notre volonté de travailler ensemble pour éliminer les obstacles au commerce et accroître le flux des échanges commerciaux entre nos deux provinces. Nous réitérons notre appel au gouvernement fédéral afin qu’il ratifie l’Accord Canada–États-Unis–Mexique, dès que le Parlement reprendra ses activités, et qu’il s’oppose fermement aux politiques dommageables de type « Buy American », et ce, dans le but de protéger les travailleuses et travailleurs et les entreprises du Québec et de l’Ontario.»

Pas un mot donc dans le communiqué concernant les tensions entre les provinces, notamment entre celles de l’Ouest et le Québec par rapport, notamment, à la loi 21 sur la laïcité de l’État et aux divergences de positions sur la question de la création d’un oléoduc pour acheminer le pétrole de l’Ouest vers l’est du pays.

Cette rencontre entre MM. Legault et Ford a été tenue alors que les premiers ministres des provinces et des territoires se réuniront lundi dans un hôtel de l’aéroport de Toronto. Dans le cadre de cette réunion du Conseil de la fédération, les premiers ministres «feront le point sur l’état des relations fédérales-provinciales-territoriales au Canada et exploreront des avenues permettant de favoriser la croissance économique et de renforcer les relations entre les gouvernements», peut-on lire dans un communiqué du Conseil publié vendredi.

Dans la même catégorie