/news/currentevents

L’auteur d’un crime violent à Toronto récidive à Victoriaville

Maxime Deland | Agence QMI

Un homme ayant participé à une très violente violation de domicile lors de laquelle un homme d’affaires avait été atteint par balle et poignardé en pleine tête en 2017 à Toronto, aurait récidivé au Québec, en s’en prenant à deux femmes de Victoriaville.

Le crime a été commis vers 2 h 40 dans la nuit de mardi, alors que les deux victimes dormaient paisiblement dans leur logement respectif d’un duplex de la rue de l’Académie.

Quatre suspects auraient alors défoncé les portes d’entrée des deux logements avant de s’y introduire.

Selon nos informations, au moins l’un d’eux était muni d’une arme à feu.

L’une des victimes aurait réussi à faire le 911 et les policiers de la Sûreté du Québec sont rapidement arrivés sur les lieux et sont parvenus à épingler le quatuor tout près du duplex.

Un cinquième suspect a été épinglé un peu plus tard.

Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital par mesure préventive.

On ignore si des objets de valeur ont été volés et il est impossible pour le moment de savoir pourquoi ces deux femmes étaient ciblées par les suspects.

L’un des individus arrêtés lors de ce crime est Andre Allen, 29 ans, qui avait fait les manchettes il y a près de trois ans, à Toronto.

En compagnie d’un complice, il avait fait irruption dans un condo appartenant à un homme d’affaires dans le but de voler des objets de valeur chez lui. Allen et son comparse avaient ouvert le feu sur leur victime en plus de le poignarder à la tête avec un tournevis.

Allen avait été arrêté quatre mois plus tard pour ce crime.

Lors de la violation de domicile de Victoriaville, un autre des suspects appréhendés est Jean-Paul Kewa Mutombo, 40 ans, qui traîne un lourd passé criminel.

Mutombo est ce même individu qui avait commis un braquage à main armée en compagnie de quatre complices à la bijouterie Création Marco, en mai 2014, au centre-ville de Victoriaville.