/news/world

Un ancien dirigeant d’Amazon aurait commandé le meurtre de sa femme

TVA Nouvelles

Un ancien dirigeant d’Amazon au Mexique est recherché pour interrogatoire après le meurtre de son ex-femme, qui a été tuée devant ses deux enfants lors d’une embuscade à Mexico, lundi.

Abril Pérez Sagaón a été abattue dans sa voiture près de l’aéroport de Mexico par un possible tueur à gages.

Elle a été atteinte mortellement par deux balles : une dans la tête et une dans le cou, selon le journal El Pais qui rapporte les faits.

Le couple vivait un divorce houleux, et la femme avait été victime de violence conjugale par le passé.

Son conjoint, Juan Carlos García, devait respecter une ordonnance lui interdisant d’approcher son ex-femme.

Celle-ci avait indiqué qu’il avait tenté de la tuer en début d’année en la battant avec un bâton de baseball alors qu’elle était endormie.

Arrêté puis placé en détention, García a toutefois été libéré en septembre dernier. Le juge au dossier a laissé tomber l’accusation de tentative de meurtre en alléguant que s’il avait vraiment voulu tuer sa femme, il aurait pu le faire puisqu’elle dormait, et que donc, ce n’était pas son intention.

Abril Pérez Sagaón s’était rendue à Mexico où elle se rendait pour une audience judiciaire. Elle souhaitait obtenir la garde de ses trois enfants. C’est au moment où elle s’apprêtait à quitter la ville qu’elle a été abattue.

Selon ses proches, son ex-conjoint a certainement organisé l’assassinat.

«Il a assez d'argent pour engager un tueur», a déclaré un membre de sa famille au journal El Pais.

Aucune accusation n'a été déposée dans cette affaire, mais son ex-mari est considéré comme le principal suspect, selon les médias locaux.

García a été embauché pour diriger les opérations d'Amazon Mexique en 2014 et est parti trois ans plus tard pour rejoindre le groupe de commerce Elektra, selon sa page LinkedIn.