/news/world

Un message vieux de 112 ans découvert lors de travaux de rénovation

TVA Nouvelles

Un message vieux de 112 ans a été découvert dans une bouteille de bière lors de travaux de rénovation à la Montclair State University, au New Jersey.

À LIRE ÉGALEMENT

D’incroyables objets anciens découverts sous le pont Jacques-Cartier

Selon toute vraisemblance, la lettre a été rédigée par les travailleurs qui ont construit l'un des bâtiments d'origine sur le campus, a annoncé l'université dans un communiqué de presse le 25 novembre dernier.

C’est un ouvrier en démolition, Robert Kanaby, qui a trouvé le document ancien dans une bouteille de bière cachée dans un mur, en février dernier.

Montclair State University

La nouvelle n’a toutefois été annoncée que cette semaine.

«C’est un très vieux mur de briques d’environ 14 pieds avec trois couches d’épaisseur de briques», a déclaré l’ouvrier.

C’est lorsqu’il ramassait les débris qu’il a remarqué la bouteille.

«Ceci certifie que ce mur a été construit par deux maçons de Newark, N.J., portant les noms de William Hanly et James Lennon, membres du n ° 3 du B.M.I.U. of America », lit-on dans la lettre datée du 3 juillet 1907.

«Ces gars travaillaient sur ce projet, buvaient de la bière, et ont décidé d'écrire cette note pour que nous la trouvions», raconte l’ouvrier Robert Kanaby entrevue avec le magazine de l’Université de Montclair.

Montclair State University

M. Kanaby a immédiatement informé la directrice responsable des chantiers de l’université qui s’est dite étonnée par la découverte.

Les responsables de l'université ont passé plusieurs mois à faire de la recherche pour en apprendre davantage sur ces ouvriers, mais également leur descendance.

Dans les archives du recensement de 1920, ils ont trouvé un William J. Hanly, âgé de 33 ans, qui vivait à l’époque sur la Central Avenue à Newark.

Ils ont également trouvé un maçon nommé James Lennon, né vers 1875 et qui vivait également à Newark.

Montclair State University

L’université a également tenté de trouver des membres de la famille apparentés aux hommes qui ont rédigé la note, mais n’ont pas réussi.

L’université envisage d’exposer la lettre et la bouteille, ainsi que d’autres artefacts trouvés lors du projet de construction.

«Ces deux hommes ont posé les briques de l’Université d’État de Montclair et font partie de son histoire», a déclaré un porte-parole de l’institution.