/news/society

Don record à l’UQAM pour les étudiants autochtones

Agence QMI

STOCKQMI-ECOLE

JOEL LEMAY/24H MONTREAL/AGENCE QMI

L’UQAM vient de recevoir le plus important don de toute son histoire provenant d’un particulier. La somme de 1,8 million $ servira à soutenir les étudiants autochtones.

Docteur en droit, Paul D. Leblanc tenait à s’impliquer pour cette cause en finançant un fonds nommé en l’honneur de son père, Albert Leblanc, un ancien juge de la Cour supérieure du Québec.

«Il a toujours eu un intérêt pour les questions sociales et il y était très impliqué professionnellement. Si la question de l'autonomie des Premières Nations et des Inuits avait été d'actualité à son époque, c'est certainement une cause qui aurait intéressé mon père», a-t-il expliqué par communiqué.

Via le Fonds capitalisé Honorable Albert-Leblanc, cette somme permettra notamment d’attribuer deux bourses d’excellence de 30 000 $ chacune à des étudiants autochtones de la Faculté de science politique et de droit de l'UQAM.

«Ce don historique honore son bienfaiteur, monsieur Leblanc, en favorisant le rayonnement de la relève universitaire autochtone, par l'octroi de bourses dédiées, d'une part, et par le soutien à des activités d'accueil et d'accompagnement aux Premières Nations et aux Inuits», a souligné la rectrice de l’UQAM, Magda Fusaro, qui était présente lors de l’annonce.

L’ex-député néo-démocrate d’origine crie, Roméo Saganash était aussi aux côtés de M. Leblanc pour l’occasion. L’ancien homme politique aurait d’ailleurs pu profiter du fonds lors de de ses études en droit à l’UQAM, il y a plus de près de 30 ans.