/regional/montreal/montreal

Dur premier du mois pour l'achat de titre OPUS en ligne

Camille Dauphinais-Pelletier | 24 Heures

GEN-ATTENTE-OPUS

CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Le service OPUS en ligne a été perturbé par des problèmes techniques dimanche et lundi, alors que plusieurs utilisateurs souhaitaient s’en servir pour acheter leur titre de transport de décembre.

De nombreux usagers du transport en commun ont recours à des lecteurs de carte OPUS qui peuvent être utilisés à la maison pour pouvoir acheter des titres de transport. En tout, plus de lecteurs de carte OPUS ont été vendus par la Société de transport de Montréal (STM) depuis le lancement de cette technologie, a expliqué Philippe Déry, porte-parole pour la STM.

Cette façon de faire évite de devoir acheter son titre de transport au comptoir de service des stations de métro ou dans les machines automatiques qui s’y trouvent.

Comme le service ne fonctionnait que de façon intermittente dimanche et qu’il a été complètement coupé lundi avant-midi pour une réinitialisation des serveurs, plus de gens qu’à l’habitude ont donc dû faire la file directement en station pour acheter leur titre de transport. Pendant l’heure de pointe matinale, la STM a même ouvert momentanément les tourniquets dans certaines stations pour assurer la fluidité des déplacements.

La coupure de service tombait à un bien mauvais moment. «Généralement, on observe de plus grandes files d’attente pour l’achat du titre mensuel lorsque le premier jour du mois a lieu la fin de semaine (ce qui est le cas pour ce mois-ci). Ceci s’explique par une plus grande proportion de clients qui oublient d’acheter leur titre avant la fin de semaine et qui se retrouvent simultanément le lundi à vouloir acheter leur titre», a souligné M. Déry.

La situation est revenue à la normale en début d’après-midi. La STM rappelle qu’il est possible d’acheter le titre de transport mensuel dès le 20 du mois précédent.