/news/law

Gilbert Rozon choisit de subir son procès devant juge seul

Valérie Gonthier | Journal de Montréal

L’homme d’affaires déchu Gilbert Rozon a choisi d’être jugé devant juge seul.   

C’est son avocat, Me Pierre Poupart, qui en a fait l’annonce ce matin. M. Rozon était absent, ce qui est son droit à cette étape-ci des procédures.   

L’ancien patron de Juste pour rire fait face à des accusations de viol et d’attentat à la pudeur à l’endroit d’une femme. Les événements reprochés remontent à 1979.   

Il reviendra en cour en janvier prochain, possiblement pour fixer son procès.   

À la sortie de la salle d’audience, le procureur de la Couronne au dossier, Me Bruno Ménard, a dit qu'il avait bon espoir que le procès se déroule l’an prochain.   

D’ici là, les parties devraient avoir des discussions afin de «circonscrire le débat», a-t-il dit.   

«Cela pourrait vouloir dire de cerner les enjeux, cerner les points sur lesquels on s’entend et lesquels on ne s’entend pas», a indiqué Me Ménard, précisant ne pas vouloir s’avancer davantage sur les discussions qu’il entretient avec la défense, puisqu’elles sont confidentielles.   

Selon lui, le fait que Gilbert Rozon souhaite être jugé devant juge seul est « quelque chose de très normal pour ce genre de dossier».   

 

Dans la même catégorie