/news/world

Melania Trump, influenceuse silencieuse selon une biographie

Agence France-Presse

Melania Trump exprime ses opinions à travers sa garde-robe, ne porte pas Ivanka Trump dans son coeur et fait chambre à part à la Maison-Blanche avec son président de mari, selon une nouvelle biographie non autorisée. 

«Free, Melania», écrit par Kate Bennett sort mardi, mais fait déjà jaser le Tout-Washington. 

À 49 ans, la Première dame américaine, ancienne mannequin née en Slovénie, est «beaucoup plus forte et influente auprès de son mari» que ne pense le public, écrit la journaliste de CNN.

Le livre confirme ainsi le rôle de Mme Trump dans le limogeage d'une responsable de la sécurité de la Maison-Blanche, Mira Ricardel, qui avait placé son équipe plutôt que celle de la Première dame dans l'avion qui l'emmenait en Afrique en octobre 2018.

Il confirme aussi que le couple présidentiel fait chambre à part. Alors que le président dort dans la grande chambre au premier étage, elle a choisi une suite du deuxième étage de la Maison-Blanche anciennement occupée par la mère de Michelle Obama, où elle dispose notamment d'une salle de sport privée.

Selon Kate Bennett, Melania s'exprime à travers ses vêtements et cela porte parfois à confusion.

AFP

En juin 2018, lors d'un voyage à la frontière mexicaine, elle porte ainsi une veste kaki Zara avec au dos l'inscription «I REALLY DON'T CARE, DO U?» (Je m'en fiche complètement, et vous?).

AFP

Pour les observateurs, elle montrait soit son dédain pour les familles d'immigrants illégaux détenus à la frontière, soit pour les grands médias critiques de son époux.

Mais pour l'auteure, le message était destiné à sa belle-fille, Ivanka, proche conseillère de Donald Trump et parfois accusée par Melania de vouloir assumer le rôle de Première dame.

AFP

Pour Kate Bennett, Melania porte des tailleurs-pantalons quand elle est en colère contre son mari, «connu pour apprécier les femmes portant des jupes serrées, courtes et ultra-sexy».

La journaliste révèle également que l'absence publique de Melania durant 25 jours en 2018 en raison d'un problème au rein avait été beaucoup plus sérieux et douloureux que ce que la Maison-Blanche avait laissé entendre.

La biographie «non autorisée» ne contient pas de commentaire de la Première dame, alors que Donald Trump qualifie CNN d'«ennemi du peuple».

Les rares pages critiques de Melania évoquent sa campagne centrée sur le bien-être et la santé des enfants «Be Best» (Soyez Meilleurs) qui, un an après son lancement «n'a ni cadre, ni calendrier, ni rapport d'étape». 

Dans la même catégorie