/news/society

Anxiété chez les enfants : problème réel ou tendance?

TVA Nouvelles

Est-ce que l'anxiété chez l'enfant est réellement une tendance? L'animateur Benoit Gagnon le croit et explique son point en se basant sur sa famille et celles gravitant autour de lui.

«Je trouve que facilement, on se réfugie derrière des problèmes, a-t-il dit mardi à Deux filles le matin, mentionnant au passage les diagnostics de TDAH, d’intolérance au lactose et au gluten, comme exemples. Je trouve que la mode ces temps-ci, c’est que tous les enfants souffrent d’anxiété.»

L’animateur ne veut pas banaliser le trouble pour autant et insiste sur le fait qu’on peut diagnostiquer quelqu’un et le traiter. «Le problème maintenant, semble-t-il, c’est que tout le monde souffre d’anxiété.»

«J’ai de la misère avec le fait qu’on est vraiment toujours en train de se cacher derrière un problème qui est une tendance», ajoute Benoit Gagnon.

Il souhaite ainsi faire la lumière sur cette situation pour éviter que ses enfants aient des problèmes à l’âge adulte qui auraient pu être évités dès l’enfance.

La question est très bonne, selon le pédiatre Jean-François Chicoine. À son avis, nombreux sont les experts qui diront qu’ils sont plus nombreux qu’avant à souffrir d’anxiété, mais l’inverse est tout aussi vrai.

«C’est rendu que ne pas être anxieux, c’est ne pas être tendance, exprime Dr Chicoine. Avoir confiance en soi et ne pas développer de symptômes anxieux, c’est bizarre.»

L’impression que l’anxiété prend de plus en plus de place est fondée, selon le médecin. Ce serait intrinsèquement lié à la disponibilité des parents face à leurs enfants.

«L’enfant très clairement a besoin d’être aimé. L’enfant très clairement a besoin d’être instruit, d’être frustré dans certaines choses», note le pédiatre. Il y a beaucoup d’enfants qui voient leur monde de manière un peu trop infini et ils ne sont pas capables de gérer parce que ce sont des enfants. Ils aimeraient plus avoir un chemin un petit peu plus tracé.»

Visionnez le segment sur l’anxiété chez les enfants de mardi à Deux filles le matin