/sports

CH: un appel de courtoisie à Bob Hartley?

Agence QMI

Marc Bergevin

PIerre-Paul Poulin / JdeM

Le président de l’Avangard d’Omsk aurait confirmé à une Agence de presse russe qu’un entretien téléphonique a eu lieu entre son entraîneur-chef, Bob Hartley, et le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin.

Citant les propos de Maxim Sushinsky, le journaliste du média TASS Rustam Sharafutdinov rapportait mardi que l’instructeur franco-ontarien n’a pas donné suite au processus.

«Bergevin a contacté Hartley par téléphone, mais ils ne se sont pas rencontrés, aurait déclaré Sushinky à "TASS". Oui, la conversation portait sur un travail possible à Montréal.»

«Bob a déclaré qu'il travaillait pour l’Avangard et qu'il ne ferait aucune négociation», a-t-il été précisé.

«TASS» a été citée par plusieurs journalistes russes crédibles, dont Igor Eronko, du média «Sport-Express».

Sous la direction de Hartley, Omsk a atteint la finale de la Coupe Gagarine la saison dernière. L’équipe a été balayée en quatre matchs par le CSKA de Moscou en finale de la Coupe Gagarine.

«Vanguard» occupe la deuxième place du classement général de la KHL.

Du côté de Montréal, le vice-président des Communication du Club de hockey Canadien, Paul Wilson, a démenti la veille une information avancée à la station montréalaise 91,9 Sports, nommément par l'ex-joueur Georges Laraque, à l'effet que Bergevin a eu une rencontre avec Hartley en personne.

«Pour votre info, Marc n’a ni parlé ni rencontré Bob Hartley en Russie. Info erronée», a-t-il laissé écrit par le biais de son compte Twitter en identifiant Laraque et la chaîne radiophonique.

Le Canadien vient de perdre huit matchs d'affilée. Ils affrontent les Islanders de New York en soirée.