/news/law

La Cour d'appel entend les retraités de la White Birch

Kathleen Lévesque | Le Journal de Québec

pollution usines

Simon Clark/Agence QMI

La Cour d’appel a entendu sur le fond, hier, la cause des retraités de la White Birch, dont le tiers est décédé depuis le début des procédures judiciaires.

En 2011, alors que les membres du syndicat des employés et des ex employés de l’usine de pâtes et papiers se battaient pour la sauvegarde de leur régime de retraite, une offre qui avait eu pour effet d’amputer de 47% les prestations des employés avait été acceptée.

Cette diminution avait entraîné de lourdes conséquences, tant psychologiques que financières, pour les travailleurs.

Devant ce fait, certains employés qui n’avaient pas été consultés lors de cette décision ont décidé de former un comité pour intenter des procédures contre leur syndicat.

Rappelons qu’en 2018, le Regroupement a fait circuler un questionnaire pour connaître l’état de la situation des employés et des ex employés de l’usine Stadacona de Québec.

Selon ce questionnaire, la perte de sommeil et l’augmentation du stress sont devenues le lot d’une majorité des retraités, dont l’âge moyen est aujourd’hui de 75 ans.