/regional/estduquebec/cotenord

La prolongation de la 138 demeure la priorité

André Normandeau | TVA Nouvelles

Le ministre des Transports François Bonnardel a réagi à la sortie des élus de la Côte-Nord concernant une étude sur les coûts d’un pont sur le Saguenay.

«Je comprends l’importance des deux grands dossiers de la Côte-Nord, qui sont ceux de la prolongation de la 138 et du pont au-dessus du Saguenay», a-t-il dit.

Mais le ministre reste campé sur ses positions. Le prolongement de la route 138 entre Kegaska et la Romaine, et entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière, est la priorité.

«Avant toute chose, on doit finaliser l’entente pour les deux premières phases, a précisé le ministre. On attend un montant du fédéral, qui je l’espère, sera annoncé dans les prochaines semaines sinon dans les prochains mois.»

Le dossier du pont sur le Saguenay a d’ailleurs rebondi à l’Assemblée nationale.

«Me semble que c’est pas compliqué, a lancé le député de René-Lévesque, Martin Ouellet. Le ministère des Transports, sur son site web, c’est marqué "appel d’offres pour lancer le bureau de projet". On est en attente.  C’est ça que la population demande monsieur le ministre. Pourquoi ne pas donner la certitude à tout le monde en Côte-Nord pour dire: le bureau de projet, on y croit, on va de l’avant, on lance l’étude pis après, on fera un débat de chiffres.»

Le ministre réplique qu’il devrait y avoir des annonces dans les prochaines semaines concernant le bureau de projet du pont sur le Saguenay.  Si le dossier continue de stagner, la coalition nord-côtière promet d’autres actions pour le débloquer.