/finance/homepage

Le marché immobilier explose partout au Québec

Agence QMI

GEN-CONDOS-CONSTRUCTIONS

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Il n’a pas que Montréal qui connaît un boom immobilier exceptionnel. Le marché se porte aussi particulièrement bien à peu près partout dans la province.

Par rapport à l’an dernier, le nombre de ventes de propriétés a grimpé de plus de 10 % dans 11 régions du Québec. En Gaspésie, dans le Centre-du-Québec et au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la hausse frôle même les 15 %, selon des chiffres recensés par Desjardins entre janvier et septembre 2019.

Le mouvement coopératif prévoit qu’en 2019, environ 95 000 transactions immobilières avec un courtier auront été effectuées à l’échelle du Québec, un record.

Évidemment, cette hausse de la demande a des conséquences sur les prix. Dans la plupart des régions, ceux-ci ont grimpé d'environ 5 % par rapport à l’an passé.

Dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le prix des maisons et des condos s’est envolé de presque 10 %, en moyenne. Parmi les 16 régions étudiées, seule la Côte-Nord a vu la valeur de ses propriétés baisser, d'environ 2 &.

Desjardins entrevoit que les indicateurs positifs se maintiendront en 2020 à cause de la faiblesse des taux d’intérêt, entre autres. La croissance du secteur immobilier devrait cependant être plus modeste, précise-t-on.

La hausse moyenne de ventes devrait ainsi passer de 10 % à 5 % à l’échelle québécoise. L’augmentation des prix est anticipée à 3 %, un peu moins que les 5 % actuels.

Bien entendu, toutes ces données ne sont pas nécessairement que de bonnes nouvelles pour les acheteurs, surtout ceux des grands centres. Par exemple, on estime que dans la dernière année, 14 % des résidences vendues dans la région métropolitaine de Montréal ont été victimes de surenchère.