/news/currentevents

Le tireur toujours recherché par la police

TVA Nouvelles

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont toujours à collecter des informations afin d’étayer leur enquête au lendemain de ce qui s’apparente à un cas extrême de rage au volant dans lequel un livreur de 23 ans a été blessé par balle. 

• À lire aussi: Les collègues du livreur tiré complètement ébranlés

• À lire aussi: Enragés du volant, calmez-vous, ça peut finir mal!

Les policiers rencontrent les commerçants aux abords de la voie de desserte de l’autoroute 40 Est à Montréal près du boulevard Langelier dans Saint-Léonard. Ils désirent entre autres obtenir les vidéos surveillance de leur commerce qui auraient pu capter la scène qui s’est déroulée à 13h30, hier.  

Les enquêteurs cherchent aussi à savoir s’ils ont été témoins de quelque chose.  

Ils tentent également d’identifier qui était au volant du véhicule blanc que l’on voit dans la vidéo obtenue par TVA Nouvelles qui aurait forcé le livreur à s’immobiliser. Est-ce de là que sont venus le ou les coups de feu? À qui appartient cette voiture et qui s’y trouvait?  

Blessé, le jeune livreur serait descendu de son camion et aurait appelé à l’aide les automobilistes qui passaient leur chemin. Toutefois, un bon Samaritain se serait arrêté pour lui porter secours et le conduire au Centre opérationnel Est du SPVM tout près. 

L’événement est tellement inusité et préoccupant que même la mairesse de Montréal a été sollicitée pour commenter. 

«J’ai été choquée comme tout le monde, de penser que ça se passe ici. La rage au volant, c’est inacceptable et c’est inacceptable de passer notre frustration autour de nous. On respire par le nez. Ça ramène encore plus le contrôle sur qui possède des armes et comment ils les utilisent», a appuyé Valérie Plante. 

Quant au jeune livreur, qui est hors de danger malgré ses blessures, il a été rencontré par les policiers du SPVM, hier soir.