/news/society

Maternelle 4 ans: le ministre Roberge plus déterminé que jamais

TVA Nouvelles

Le ministre de l'Éducation est plus motivé que jamais au sujet du projet des classes de maternelle 4 ans. Il va annoncer plus de 300 nouvelles classes, dès l'an prochain. 

Actuellement, ce sont 18 000 enfants de 4 ans qui n'ont accès à aucun service éducatif. Voilà pourquoi il n’est pas question de ralentir la cadence. L'an prochain, 350 classes s'ajouteront aux 660 déjà existantes. 

«En septembre 2020, 1000 classes de maternelle 4 ans. Et chacune de ces classes-là a été validée par les commissions scolaires, parce qu'il y a de la place», assure le ministre Jean-François Roberge.  

En 2020, l'opération se fera à coût nul. «En septembre prochain, c'est zéro dollar. Ce sont des classes qui étaient déjà vides. On n'a pas besoin de construire des classes pour cette année ou pour l'an prochain. Pour les années subséquentes, il y a des classes qui sont libres, d'autres qui vont être construites», d’insister le ministre.  

L'école Charles-Rodrigues, dans un milieu défavorisé de Lévis, compte deux classes de maternelle 4 ans. 

Lucie Breton enseigne depuis 20 ans au primaire. Elle a choisi la maternelle 4 ans. «Je n'enseignerais pas au préscolaire 4 ans si je n'avais pas vraiment la conviction que ça peut aider énormément les enfants», explique-t-elle. 

Les deux classes comptent chacune 17 élèves, soit le maximum permis. Est-ce que le système comprend assez de personnel pour répondre à la demande? 

«Oui, sur 5 ans, bien sûr. En une seule année, on ne pourra pas ouvrir 2600 classes d'un seul coup. D'ailleurs, faudrait construire des écoles très rapidement. Mais année après année, en faisant les choses de manière graduelle, dans l'ordre, c'est possible», affirme le ministre.  

Le ministère assure qu’il procèdera à l’embauche de 350 enseignants et 175 éducatrices l’an prochain. 

Le ministre estime que le déploiement pour les 2600 classes devrait coûter environ 1 milliard $.

Liste d'attente 

La demande est forte pour fréquenter une des classes de maternelle 4 ans. 

«On a eu plus de 30 parents qui étaient inscrits sur une liste d'attente pour fréquenter nos classes de maternelle 4 ans», de dire Christine Guay, directrice.  

On a augmenté, cette année, de plus de 65% le nombre d'enfants inscrits. Et à chaque fois, c'est parce qu'un parent a fait ce choix-là. Personne n'a été forcé de faire ça. 

Malgré la résistance, le ministre est confiant d'atteindre son objectif d'ouvrir 2600 classes d'ici 2024. 

«On a augmenté, cette année, de plus de 65% le nombre d'enfants inscrits. Et à chaque fois, c'est parce qu'un parent a fait ce choix-là. Personne n'a été forcé de faire ça», conclut le ministre Roberge.  

Malgré la résistance, le ministre est confiant d'atteindre son objectif d'ouvrir 2600 classes d'ici 2024. 

Répartition jusqu’en 2024 

Rentrée 2018-2019 : 394 classes 

Rentrée 2019-2020 : 660 classes  

Rentrée 2020-2021 : 1010 classes  

Rentrée 2021-2022 (estimation) : 1410 classes 

Rentrée 2022-2023 (estimation) : 1960 classes 

Rentrée 2023-2024 (estimation): 2600 classes 

Source : ministère de l’Éducation

Dans la même catégorie