/finance/homepage

300 M$ investis dans un projet de terminal à Contrecoeur

Philippe Orfali | Agence QMI

 La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) a confirmé mercredi un financement de 300 millions $ pour le projet de nouveau terminal à conteneurs à Contrecœur, en Montérégie.  

 Il s’agit de son second investissement au Québec, après le financement du Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement.  

 Le montage financier complet du projet n’a pas été dévoilé. Le nouveau terminal, dont le coût de construction avait été évalué de 750 millions $ à 950 millions $ à l’été dernier, devrait mener à la création de 1000 emplois permanents, et occuper 5000 autres travailleurs pendant la construction. Le Port de Montréal espère démarrer la construction dès 2020, mais de nombreux partenaires financiers semblent pour l’instant manquer.  

 L'appui de la BIC va permettre au Port de Montréal d'accroître sa capacité de manutention des conteneurs. «Nous consoliderons notre compétitivité, ce qui renforcera le rôle de Montréal comme plaque tournante du commerce maritime dans l'est du Canada.  

 Cela soutiendra la prospérité économique nationale par la création d'emplois et le développement de la chaîne logistique», a souligné la présidente-directrice générale du Port de Montréal, Sylvie Vachon.