/regional/sherbrooke/estrie

C’est parti pour le projet Well Sud

Shanny Hallé | TVA Nouvelles

Après une série de hauts et de bas, c'est enfin parti pour le projet Well Sud, à Sherbrooke. D'ici quatre à six semaines, le stationnement à étages sur la rue Wellington Sud va crouler sous les pics des démolisseurs. Cela laissera ainsi un grand vide au centre-ville, en prévision du projet de revitalisation Well Sud. 

Comme promis, le maire de Sherbrooke Steve Lussier a enfilé ses bottes de construction toutes neuves pour l'occasion. 

«J'ai mis mes bottes Royer comme j'avais dit que je mettrais. C'est significatif ce qui se passe aujourd'hui. Écoutez, c'est le premier coup de pelle officiel !, a affirmé le maire de Sherbrooke. 

«On a eu des hauts et des bas. Ça a été très émotif. C'est un gros plus pour le développement économique de la ville. On sait qu'on va avoir un édifice ici, qu'on va appeler le quartier général, où on aura justement tous les bras économiques de la Ville de Sherbrooke qui pourront se joindre à nous», ajoute-t-il. 

«Là, enfin, il y a vraiment des actions concrètes. C'est vraiment un coup d'envoi incroyable. Une page d'histoire !», s'est réjoui la conseillère municipale Chantal L'Espérance. 

La ville veut réduire les impacts pour les commerçants, les résidents du secteur et les utilisateurs du centre-ville. Pour faciliter l'accès, des stationnements alternatifs ont été aménagés. 

«Au coin d'Aberdeen et Wellington Sud, l'ancien parc éphémère a été transformé, et il y a aussi des places ouvertes à côté de la Société des alcools», a expliqué Mme L'Espérance. 

«Il y a moins de clients, c'est pas assez payant pour payer les salaires des employés», nous a dit la propriétaire d'un dépanneur sur la rue Wellington. 

La prochaine étape sera la démolition de l'ancien Hôtel Wellington, véritable emblème du centre-ville, ainsi que l'ancien Studio Sex. Le visage du centre-ville changera du tout au tout d'ici les prochains mois. La ville de Sherbrooke investit 25 millions de dollars dans ce projet.