/finance/homepage
Populaire

Hydro-Québec se lance dans l’énergie solaire

Agence QMI

Après la filière éolienne, Hydro-Québec s’engage dans une autre forme d’énergie propre, le solaire, avec la construction de deux centrales à La Prairie et à Varennes, en Montérégie.  

Les travaux de 39,5 millions $ vont se mettre en branle le printemps prochain en vue d’une mise en service somme toute rapide, l’automne suivant.  

Les centrales, qui seront situées sur des terrains appartenant à Hydro-Québec, auront une capacité de production totale de près de 10 mégawatts (MQ) par année, permettant de fournir de l’électricité à l’équivalent de près de 1000 résidences.  

C’est Borea Construction, filiale de Pomerleau, qui va aménager les centrales. Celles-ci seront dotées de plus de 30 000 panneaux, dont 4000 seront fabriqués par l’entreprise québécoise Stace, de Trois-Rivières. Ces derniers panneaux seront destinés à la centrale de La Prairie, qui sera située sur l'emplacement de l'ancienne centrale thermique de La Citière. Pour sa part, la centrale de Varennes sera localisée au Centre de recherche d'Hydro-Québec, en bordure de l’autoroute 30.  

Le solaire est-il adapté à nos hivers?  

La société d’État voit dans ces deux centrales solaires une opportunité de «déterminer si l'énergie solaire est bien adaptée à notre climat, à notre parc de production et à notre réseau de transport», a-t-on précisé, mercredi, par communiqué.  

Les centrales solaires de La Prairie et Varennes en chiffres  

Centrale à La Prairie  

Superficie de 150 000 mètres carrés, soit l'équivalent de 28 terrains de football américain  

Puissance installée de 8 MW  

26 000 panneaux solaires  

Production annuelle de 13 GWh  

Centrale à Varennes  

Superficie de 56 000 mètres carrés, soit l'équivalent de 10 terrains de football américain  

Puissance installée de 1,5 MW  

Nombre de panneaux solaires de 4600  

Production annuelle de 2,6 GWh