/finance/homepage

Jets d’affaires Global: Bombardier va s’installer à Pearson

Agence QMI

LANCEMENT-HISTORIQUE-DE-L-AVION-D-AFFAIRES-GLOBAL-7500

Dominick Gravel/Agence QMI

Bombardier a annoncé mercredi avoir signé un bail à long terme avec l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) pour construire un nouveau centre d’assemblage final de ses jets d’affaires Global, lequel sera en exploitation en 2023 à l’Aéroport international Pearson de Mississauga.

Selon l’avionneur québécois, les installations feront un million de pieds carrés et seront dotées d’équipement parmi «les plus sophistiqués au monde», a-t-on précisé, mercredi, par communiqué.

Elles serviront à l'assemblage final des jets d'affaires Global, dont le Global 7500.

Bombardier va ainsi quitter le site Downsview où elle se trouve en ce moment, pour se relocaliser une vingtaine de kilomètres plus loin.

«C’est une décision stratégique pour Bombardier et un solide engagement envers l’industrie aéronautique de l’Ontario, a indiqué le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare. Cela nous permettra d’offrir des opportunités de carrière et de continuer à contribuer au développement économique de la région pour les années à venir.»

Les nouvelles installations vont notamment s’appuyer sur un «système de positionnement automatisé utilisant des instruments de mesure guidés par laser pour s’assurer que les principales structures des avions, comme l’aile ou le fuselage, sont toujours parfaitement jointes», a-t-on mentionné.

«Notre gouvernement est ravi que Bombardier ait choisi l’Ontario pour y construire ses avions d’affaires Global, des avions à la fine pointe de la technologie et de renommée mondiale», a souligné le ministre ontarien du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce, Vic Fedeli.

Dans la même catégorie